Bayern Munich, un champion record aux statistiques hors norme !

Ce mardi soir, le Bayern Munich a été sacré champion d’Allemagne 2013-2014 dès la 27e journée ! Un champion à propos de qui les superlatifs commencent à manquer tant il ne cesse d’impressionner…

A cette occasion, et bien que la saison ne soit pas encore terminée, l’équipe de Vu Du Banc de Touche a souhaité déchiffrer cet ogre du football européen et mondial.

Le Bayern Munich, cette saison, en quelques chiffres

– 3 : moyenne de buts par match du club bavarois (2,93 buts/match pour être très précis).
– 7 : nombre de matches restant avant la fin du championnat afin de garder son invincibilité, ce qui n’a jamais été réalisé en Allemagne.
– 19 : nombre de victoires consécutives en Bundesliga (record en cours).
– 19 : nombre de matches consécutifs où le Bayern a inscrit au moins deux buts (record en cours).
– 24 : nombre de titre de champion d’Allemagne.
– 25 : nombre de victoires en 27 journées de Championnat.
– 27 : nombre de matches sans défaite depuis le début de la saison (record en cours).
– 27 : nombre de journées pour obtenir ce titre, soit un record de précocité ! Record, également, en matière de calendrier puisque les Bavarois sont devenus champions le mardi 25 mars 2014 contre le 6 avril l’an dernier.
– 48 : nombre de matches consécutifs sans défaite lorsque Franck Ribéry est sur le terrain, soit 2 ans d’invincibilité…
– 52 : nombre de matches consécutifs sans défaite « à cheval » sur deux saisons (record en cours).
– 64 : nombre de matchs consécutifs où le Bayern a inscrit au moins un but (record en cours).
– 66 : possession de balle moyenne de la formation bavaroise (66%)
– 77 : nombre de points après 27 journées (record).
– 79 : nombre de buts inscrits en seulement 27 matches (record).
– 88 : pourcentage de passes réussies du Bayern (88%)
– 133 : nombre record de passes réussies par Philipp Lahm, hier soir, contre le Hertha Berlin. Il a tout simplement fait un 100% en réussissant 133 passes sur… 133 !!!
– 1088 : nombre record de passes réussies par le Bayern, une performance également réalisée hier soir. Du jamais-vu en Bundesliga !

Et d’autres records pourraient tomber d’ici la fin de saison

– 1 : comme le plus petit nombre de défaites en une saison. Nous en avons parlé plus haut, le Bayern est à ce jour invaincu…
– 18 : comme le nombre de buts encaissés en une saison. Record détenu par le Bayern et réalisé la saison dernière. Actuellement, les munichois en sont à 13 encaissés et, s’ils ne craquent pas comme l’an dernier (3 buts pris lors de la dernière journée…), ils le feront tomber.
– 25 : comme le plus grand écart de points avec le deuxième du Championnat. Record détenu par le Bayern et réalisé la saison dernière. Les Bavarois devraient à nouveau le battre puisqu’ils en possèdent déjà 25 sur le même Borussia Dortmund.
– 29 : comme le nombre de victoires en une saison. Record détenu par le Bayern et réalisé la saison dernière. Il leur faut donc en obtenir 5 au cours des 7 dernières journées, plus que jouable !
– 80 : comme la meilleure différence de buts sur une saison. Record détenu par le Bayern et réalisé la saison dernière (+80, 98 buts marqués contre 18 encaissés). Actuellement à +66, ils doivent maintenir leur moyenne attaque-défense (3 buts marqués/match contre 0,5 encaissés) et ça devrait le faire. On peut ainsi estimer qu’ils termineront à +83.
– 91 : comme le nombre de points obtenus en une saison. Record détenu par le Bayern et réalisé la saison dernière. Ils en sont à 77 points et il y en a encore 21 à prendre, soit un potentiel de 98 points ! Ça devrait donc le faire aussi.
– 101 : comme le nombre de buts inscrits en une saison. Record détenu par le Bayern et réalisé lors de la saison 1971-1972. Comme dit précédemment, ils en sont à 79 buts en 27 matches, soit 2.93 buts/match, il va donc falloir élever légèrement la moyenne pour faire tomber ce vieux record… compliqué mais loin d’être impossible pour eux !

Bref, des chiffres qui donnent le vertige ! Mais où vont-ils s’arrêter !?

Enfin, nous avons retenu deux autres données ne relevant pas du sportif :
– 17 : comme le salaire annuel, en millions d’euros bien entendu, de Pep Guardiola ! Il est ainsi le manager le mieux payé du monde (17 millions d’euros par an).
– 27 : comme le montant, toujours en millions d’euros, de la fraude fiscale d’Uli Hoeness, le président munichois. Il y a une quinzaine de jours, ce dernier a écopé de trois ans et demi de prison ferme pour avoir fraudé le fisc de plus de 27 millions d’euros !

Mais ces derniers chiffres n’ont absolument rien à voir avec les performances et les résultats de cette équipe désormais quasi-légendaire… Elle le deviendra à coup sûr si elle réussit à être la première équipe de l’ère moderne de la Ligue des Champions à garder son trophée. Un deuxième triplé de suite serait M-O-N-U-M-E-N-T-A-L !

Avant de conclure, il convient de noter que Pep Guardiola est parvenu à faire encore mieux que Jupp Heynckes, comme en témoigne ce tableau comparatif réalisé par « Eurosport » :

Tableau comparatif Heynckes-Guardiola

Vous pouvez retrouver quelques-uns de ces chiffres affolants dans cette vidéo de beIN SPORTS consacrée au sacre du Bayern.

Et voici la vidéo de la joie des joueurs du Bayern dès le coup de sifflet final et de la communion avec leur public présent, hier, à Berlin :

Source : L’Equipe, BFM TV, beIN SPORTS, Eurosport, TOP Mercato et Vu Du Banc de Touche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *